PAYS de MORLAIX POKER CLUB

LE POKER DANS NOTRE REGION
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion



Le PMPC est en vacances.

Les tournois du mercredi

reprendront le 30 août


6ème manche de la Ligue des Clubs Winamax

mercredi 16 à 21h

>ICI


Partagez | 
 

 Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gonzo49ers
Admin
avatar

Nombre de messages : 9480
Age : 57
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Dim 18 Fév 2007 - 13:47

Conseils donnés par Lou Krieger auteur de :
Le Poker : des bases à la stratégie
Le Poker pour les nuls

Ces 2 livres sont traduits en Français par François Montmirel

MAINS DE DÉPART

Chacune de ces 169 combinaisons de départ entre dans seulement cinq catégories uniques: les paires, les connecteurs, les brèches, les connecteurs assorties ou les brèches assorties. C'est tout. Cinq catégories. C'est tout ce que vous avez à retenir. Si vous ne recevez pas une paire, vos cartes seront soit assorties ou non-assorties. Elles peuvent aussi être connectées ou avec une brèche. Des exemples de connecteurs sont K-Q, 8-7 et 4-3. Des brèches peuvent avoir un trou de une, deux, trois cartes ou plus, et inclus des mains comme K-J, 9-6, 5-2 ou 9-3.

LES PETITES BRÈCHES FONT PLUS DE SUITES

Règle générale, plus la brèche est petite, plus c'est facile de faire une suite.
Supposons que vous détenez T-6. Votre seule possibilité de suite est 9-8-7.
Mais si vous détenez T-9, vous pouvez faire une suite avec K-Q-J, Q-J-8, J-8-7 et 8-7-6.
Comme pour toute règle, il y a des exceptions. Une main comme A-K peut seulement faire une suite. Ça lui prend Q-J-T. Un A-2 est dans le même cas et nécessite un 5-4-3. Bien qu'elles soient connectées, ces mains peuvent faire une suite seulement parce qu'elles sont aux extrémités de la gamme.

MAINS JOUABLES EN PREMIÈRES POSITIONS

Paires:
7 à As

Assorties:
AS avec roi, reine, valet ou 10
ROI avec reine, valet ou 10
REINE avec valet ou 10
VALET avec 10 ou 9
10 avec 9

Non-assorties:
AS avec roi, reine, valet ou 10
ROI avec reine, valet ou 10
REINE avec valet

MAINS JOUABLES EN POSITIONS INTERMÉDIAIRES

Lorsque vous êtes le cinquième, sixième ou septième joueur à parler, vous êtes en position intermédiaire et pouvez jouer des plus petites paires tel que des six et des cinq. Vous pouvez également ajouter 10 mains assorties additionnelles et quatre combinaisons non-assorties à votre répertoire de mains jouables si le pot n'a pas été relancé.

Paires:
5 et 6

Assorties:
AS avec 9, 8, 7 ou 6
ROI avec 9
REINE avec 9 ou 8
VALET avec 8
10 avec 8
9 avec 8

Non-assorties:
ROI avec 10
REINE avec valet ou 10
VALET avec 10

MAINS JOUABLES EN DERNIÈRES POSITIONS

En dernières positions, vous avez l'avantage de parler le dernier ou avant-dernier. Ce qui a pour résultat que vous pouvez ajouter une variété de mains à votre arsenal. La plupart sont des spéciaux à bon prix qui devraient être joués seulement si le pot n'a pas été relancé. De plus, vous devrez avoir assez de discipline pour les laisser aller si le flop ne donne rien de moins qu'une abondance de cartes amicales.

Paires:
4, 3 et 2

Assorties:
AS avec 5, 4, 3 ou 2
ROI avec 8, 7, 6, 5, 4, 3 ou 2
VALET avec 7
10 avec 7
9 avec 7 ou 6
8 avec 7 ou 6
7 avec 6 ou 5
6 avec 5
5 avec 4

Non-assorties:
ROI avec 9
REINE avec 9
VALET avec 9 ou 8
10 avec 9 ou 8
9 avec 8 ou 7
8 avec 7

Si vous êtes débutant à ce jeu, avez joué sans discrimination, ou avez une philosophie que n'importe quelles deux cartes peuvent gagner, vous pourriez croire que ces recommandations sont trop serrées. Elles ne le sont pas. En fait, elles sont un peu lâches.

Une main comme Kc 2c, bien que jouable, est lamentable pour une main de Hold'em. Si vous floppez un roi et qu'il y a une bonne action, c'est assez apparent que quelqu'un d'autre a un roi avec un kicker plus gros que la vôtre. Si vous floppez un deux, vous vous êtes garanti la plus basse paire du tableau. Même si vous êtes incroyablement chanceux et floppez une couleur, il n'y a pas d'assurance qu'elle est la meilleure couleur.

Le meilleur flop que vous pouvez espérer est quelque chose comme Ac 2h 2s, lequel vous donne trois deux avec un bon kicker. Vous avez également un tirage de couleur par derrière et - ce qui est plus important - un as sur le tableau garanti un call ou deux de n'importe quel adversaire qui détient un as. Tout de même, Kc 2c et beaucoup d'autres mais jouables en position tardive sont vulnérables dans plusieurs directions, et cela prend une certaine habileté pour naviguer à travers les eaux boueuses d'un pot de Hold'em dans un canot chancelant comme celui-ci.

VOUS ÊTES RELANCÉ

Si le pot a été relancé avant que ce soit votre tour d’agir, vous devez resserrer significativement les mains que vous jouez. Des joueurs perspicaces pourraient relancer avec presque tout en position tardive si personne n’est dans le pot à l’exception des blinds, mais si un joueur relance à partie d’une position hâtive, donnez-lui crédit pour une bonne main et couchez toutes les mains sauf les plus fortes.

Souvenez-vous que vous avez besoin d’une main plus forte pour égaliser une relance que pour en instiguer une. Après tout, si vous relancez, vos adversaires pourraient se coucher, vous permettant de gagner les blinds par défaut. Si vous en appelez d’une relance, vous devez donner crédit à votre adversaire, et vous ne devriez en appeler seulement si vous croyez que votre main est encore plus forte.

LORSQU'UN JOUEUR RELANCE APRÈS QUE VOUS AYEZ CALLER

Lorsqu’un adversaire relance après que vous ayez caller, vous êtes essentiellement engagé à caller sa relance, voir le flop, et ensuite décider de la meilleure marche à suivre. Mais lorsque vous caller pour ensuite être relancé et re-relancé par un troisième adversaire, vous devriez jeter votre main à moins qu’elle soit extrêmement forte. Supposons que vous ayez égalisé avec une main telle que Th 9h. Ce n’est pas parce que cette main peut être jouable dans une partie docile que vous devez la jouer. La façon idéale de jouer des mains spéculatives comme celle-ci est d’une position tardive, avec un nombre élevé d’adversaires, et dans un pot qui n’a pas été relancé. Dans ces cas, une telle main en vaut le coup. Après tout, vous pouvez toujours la jeter si le flop est non favorable.

Quand devriez-vous relancer ? Le Hold’em est un jeu qui demande d’être agressif ainsi que sélectif. Vous ne pouvez pas gagner à long terme en égalisant passivement. Vous devez instiguer votre part de relances, et voici quelques mains qui peuvent être relancées. Vous pouvez toujours relancer avec une paire d’as, de rois, de reines, de valets ou de dix. En fait, si quelqu’un a relancé devant vous et que vous avez une paire d’as, de rois ou de reines, allez-y et re-relancez. Vous avez probablement la meilleure main de toute façon. Re-relancer protège votre main en limitant le champ, ce qui minimise les chances que quelqu’un soit chanceux sur le flop.

Vous pouvez aussi relancer quand vous détenez un as assorti d’un roi, d’une reine ou d’un valet, ou d’un roi assorti d’une reine. Si vos cartes sont non-assorties, vous pouvez relancer quand vous détenez un as avec un roi ou une reine, ou un roi avec une reine. Si vous êtes dans une position tardive et personne n’a égalisé les blinds, vous pouvez relancer avec n’importe quelle paire, un as avec n’importe quel kicker, un roi avec une reine, un valet, un 10 ou un 9. Lorsque vous relancer dans cette situation, vous espérer que les blinds – qui sont, après tout, des mains aléatoires – se couchent. Mais même s’ils jouent, votre as ou roi sera probablement la meilleure main si personne ne s’améliore.

JEU SUR LE FLOP

Les moments précis sont cristallisés dans le temps, capturé à jamais dans la mémoire, imprimé dans le conscient, jamais oubliés. Le Hold’em aussi a son moment précis, et c’est le flop.
Lorsque vous voyez le flop au Hold’em, vous regardez à cinq-septième de votre main. C’est 71% de votre main, et le coût est seulement une seule tournée d’enchères. Les implications de ceci devraient être très claires : Si le flop ne complète pas votre main, c’est terminé.

Jouer des mains non-favorites après le flop est une manière certaine de perdre de l’argent. Après le flop, la relation entre les mises et les cartes à venir est inversée. À ce moment, vous aurez à dépenser 83% du coût potentiel de la main pour le 29% restant de la main!

COMPLÉTER SA MAIN OU LA COUCHER

C’est ça le concept. Compléter sa main peut prendre l’une de trois formes : Le flop complète votre main parce qu’il l’améliore; il offre un tirage qui devrait bien payer si vous frappez; ou vous avez une grosse paire avant le flop. Si vous n’améliorez pas à une grosse main ou un tirage avec un bon potentiel d’être payé, sauvez-vous, et ce immédiatement.

LES FLOPS QUE VOUS ALLEZ AIMER

La plupart du temps, vous n’aimerez pas le flop, mais il y aura ces rares moments où il vous ira comme un gant. Quand vous serez assez chanceux de flopper une Quinte Flush, un carré, un Full ou la meilleure couleur, votre inquiétude majeure ne sera pas si vous allez gagner, mais combien d’argent vous pourrez tirer de vos adversaires. Votre première tâche à accomplir est d’examiner la texture du flop.

Vous devez ensuite essayer de déterminer quels adversaires ont une main complétée ou un tirage à une main qui serait deuxième à la vôtre, en vous basant sur les mises avant le flop.

SURCARTES

Devriez-vous jouer des surcartes, ou non? Plusieurs de vos adversaires vont couramment caller avec des surcartes. Supposons que vous égalisez avant le flop avec K-J, vous êtes contre trois adversaires, et le flop est 8-6-3 avec des sortes mixes. Que devriez-vous faire si un joueur mise? Devriez-vous égaliser, en espérant que la prochaine carte sera un roi ou un valet – une des six cartes restantes du paquet qui vous donnerait la main gagnante? Ou êtes-vous mieux en vous couchant, et attendre un flop qui va avec votre main?

Prendre une bonne décision implique la connaissance de vos adversaires et les mains qu’ils jouent. Ensuite, examinez le flop. Est-ce le type de flop qui aura tendance à frapper un ou plusieurs adversaires? Ou, est-il tellement dispersé que c’est probable qu’aucun des vos adversaires ait une paire? Vous devriez également savoir combien de joueurs sont dans la main. Plus il y a d’adversaires, plus il y a de chances que le flop ait frappé au moins l’un d’eux. Si vous ne savez pas quoi faire, soyez prudent jusqu’à ce que vous ayez assez d’expérience pour être confortable dans ces situations.

FLOPPER UN TIRAGE

Lorsque vous floppez un tirage à la couleur ou à la suite, vous aurez à décider si vous continuez avec votre tirage. Voici comment prendre cette décision. Vous aurez besoin de plusieurs adversaires afin que la grosseur du pot contre-balance les probabilités mathématiques de compléter votre main.

Combien en avez-vous besoin? Si vous en affrontez trois ou plus, ça en vaut la peine. Si vous détenez deux grosses cartes, telles que A-Q, vous êtes probablement favori contre un seul adversaire peu importe si vous complétez votre main. Aussi, vous gagnerez peut-être en faisant une paire sur le turn ou la river. Parfois, deux grosses cartes seront suffisantes pour gagner au dévoilement.

POSSIBILITÉS MULTIPLES

Occasionnellement, vous flopperez une main qui offre une multitude de possibilités. Disons que vous avez 8h 7h et que le flop est 7c 6d 5h. Vous avez floppez la meilleure paire, ainsi qu’un tirage à la suite, et vous avez un potentiel de couleur par derrière. Une main qui a plus d’une façon de gagner est plus forte que chacune des ses caractéristiques individuelles. Votre paire pourrait gagner par elle-même. Vous pourriez améliorer à un triple ou deux paires. Vous pourriez faire une suite sur le turn ou la river, ou une couleur si les deux prochaines cartes sont des cœurs.

Voici un autre exemple : vous détenez Ac Jc et le flop est Ah 9c 4c. Les chances sont que vous avez la meilleure main et que vous êtes favori pour gagner même si votre main ne s’améliore pas. Vous pourriez également être chanceux et votre main pourrait devenir une main de grande qualité. Un valet vous donne deux paires, un ace vous donne trois as et n’importe quel trèfle fait la meilleure couleur. Avec une telle main, vous voulez de l’action. Faites grossir le pot en misant ou en relançant. Et si vous pensez qu’un de vos adversaires va miser, vous pouvez essayer de passer-relancer.

SIX CONSEILS POUR UN JEU GAGNANT SUR LE FLOP

1. Si le flop ne complète pas votre main, vous aurez à la jeter la plupart du temps. Le flop défini votre main.

2. Lorsque vous floppez une grosse main, donnez la chance à vos adversaires de faire une main qui sera deuxième, mais essayer de ne pas leurs donner une carte gratuite qui pourrait vous battre.

3. Si vous êtes nouveau au Hold’em, soyez prudent. Cela coûte moins cher.

4. Lorsque vous avez une main avec des possibilités multiples, jouez la rapidement. Elle a une valeur qui excède chacune de ses caractéristiques.

5. Sélectionnez bien les mains que vous allez jouer autant avant le flop que sur le flop, mais soyez agressifs lorsque vous avez une mains qui le mérite.

6. Si vous floppez un tirage, continuez tant que le pot offre un plus grand retour que la cote de compléter votre main.




Dernière édition par Gonzo49ers le Ven 20 Mai 2011 - 23:08, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gonzo49ers
Admin
avatar

Nombre de messages : 9480
Age : 57
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Ven 2 Mar 2007 - 12:43

JEU SUR LE TURN

Certains experts du poker ont suggéré que le turn se joue tout seul. Bien que vous ne pouvez pas jouer le turn sur le pilote automatique, vous ne devriez pas vous retrouver dans le pétrin à moins que vous ayez fait l’erreur de voir le turn lorsque ce n’était pas justifié. Si tel est le cas, vous jeter probablement votre argent dans une mauvaise situation. La plupart du temps, vous ne verrez même pas le turn. Vous aurez couché la majorité de vos mains avant le flop, et jeté d’autres lorsque vous aurez vu que le flop n’allait pas avec votre main.

S’il n’y a pas de bonnes raisons d’être dans le pot sur le turn, vous devriez vous être couché. Il est très facile de dissiper votre fond une mise à la fois. C’est exactement ce que font le joueurs faibles, callant une mise et ensuite une autre. Bien que caller une seule mise peut être insignifiant, collectivement, cela peut vous casser. Si vous vous êtes rendus au turn, vous devriez avoir une bonne main, une main qui promet, ou une raison de croire qu’un bluff peut rapporter le pot.

Quoi faire si vous vous améliorez? Votre main peut s’améliorer de deux façon, La première, et meilleure, survient lorsque la carte du turn aide votre main. Mais vous pouvez également profiter si vous aviez une bonne main avant le turn et – bien qu’il n’améliore pas votre main – il n’améliore pas les mains de vos adversaires non plus. Si vous avez les deux meilleures paires sur le turn et qu’un adversaire mise, vous devriez habituellement relancer.

Si vous êtes dans une position tardive et qu’aucun de vos adversaires n’a agit, allez-y et misez. Si vous êtes dans un position hâtive, passer avec l’intention de relancer si vous êtes assez certain qu’un de vos adversaires va miser. Si vous croyez que vos adversaires vont peut-être passer aussi, oubliez la passe-relance et misez. Si vous avez la meilleure main, le fait de miser ajoute de l’argent dans le pot et fait payer quiconque veut tirer contre vous. Mais ce n’est pas un stratégie sans risques. Si votre adversaire a fait un set ou a tourné une suite, vous pouvez compter sur le fait d’être relancé ou re-relancé.

Et lorsque vous ne l’avez pas? C’est malheureux, mais vrai : La plupart du temps, la carte sur le turn ne vous aide pas. Qu’est-ce qu’un joueur peut faire? Si vous avez une bilatérale ou un tirage à la couleur, et que vous êtes contre deux adversaires ou plus, caller toute mise sur le turn. Par contre, si le tableau a une paire, et qu’il y a une mise et une relance devant vous, faîtes attention. Vous êtes peut-être devant une Full. Si vous l’êtes, vous tirer mort.

Vous pourriez être devant un set ou deux paires. Encore un fois, la connaissance de vos adversaires vous aidera à déterminer ce qu’ils pourraient détenir. Si vous êtes contre quelqu’un qui ne relance jamais un tableau assorti sans qu’il puisse battre une couleur, jetez votre main. Si le turn ne vous a pas aidé et qu’il y a une mise devant vous, non seulement le coût a été rehaussé, mais le nombre de tournées d’enchère futures a diminué. Vous avez moins d’opportunités de punir vos adversaires si vous complétez votre main. De plus, plusieurs d’entre eux vont probablement se coucher sur le turn aussi, vous laissant avec moins d’adversaires à punir, si vous deviez être chanceux sur la river.

DEVRIEZ-VOUS CONTINUER AVEC VOTRE TIRAGE?

Flopper une quatre couleur ou une bilatérale est une situation courante. Si c’est relativement peu coûteux, vous resterez invariablement pour la carte de turn - en particulier lorsque vous êtes certain que votre main sera la meilleure si vous la complétez. Mais, la majeure partie du temps, la carte de turn sera une brique. Après tout, si vous avez floppez une quatre couleur, il n’y a seulement que neuf cartes restantes de votre sorte dans le paquet.

Même si vous ne complétez pas votre suite ou couleur sur le turn, c’est habituellement profitable de voir la carte de river dans l'espoir que vous serez sauvés et que vous pourrez récolter les profits.
Devriez-vous check-raiser ou miser? Supposez que vous aviez Q-J, floppé une bilatérale lorsque 10-9-5 est apparu sur le tableau, et avez fait votre main lorsqu’un 8 est apparu sur le turn. Si vous êtes vraiment chanceux, un de vos adversaires a 7-6 ou J-7 et a fait une suite plus petite. Vous aimeriez voir cela, puisqu'il serait mort.


Si vous essayez de check-raiser et vos adversaires passent derrière vous, vous avez perdu de l’argent. Devriez-vous miser, en espérant de mettre plus d'argent dans le pot? Ou, êtes-vous mieux de check-raiser et essayer pour un plus grand retour, considérant que, vous ne pourrez pas mettre aucun argent dans le pot du tout si vos adversaires passent également?

Il est temps de mettre votre chapeau de Sherlock Holmes et de vous transformer en détective en reconstruisant le déroulement de la main. Y a-t-il eu beaucoup d'action avant le flop, suggérant que vos adversaires ont de grosses mains ou grosses paires? Ont-ils relancé sur le flop, suggérant qu'ils ont tenté de forcer les tirages à se coucher? Ou est-ce qu’ils ont seulement passer et égalisé, suggérant qu'ils avaient également des tirages, qu’ils ont complétés maintenant, mais des plus faibles que le vôtre? Un adversaire tenant une seule grosse paire pourrait également passer, puisqu’il y a des possibilités de suite sur le turn. Si vous pensez que c'est le cas, vous êtes bien mieux d’y aller avec une mise, puisqu'il peut caller, mais jeter sa main s'il mise et que vous relancez.

Si votre adversaire était également sur un tirage, vous pourriez vouloir checker, espérant qu'il essayera de voler le pot en bluffant. Une autre possibilité est qu'il ait fait une suite plus petite que la vôtre et misera d’une position tardive. Si c'est le cas, vous pouvez relancer avec l'assurance qu'il ne couchera pas sa main - même s’il suspecte que vous ayez la suite noix. C'est une situation dans laquelle se rappeler du déroulement de la main est plus important que savoir les tendances de vos adver-saires. Si vous pouvez déduire quel genre de main - ou de mains - vos adversaires sont susceptibles de détenir, vous pouvez décider si il est mieux de miser ou d’essayer de passer-relancer. Rappelez-vous, à moins que vous pensiez que votre adversaire misera et callera votre relance, miser est l‘option préférable.

LE BLUFF SUR LE TURN


Supposez que vous ayez relancé avec A-K avant le flop, puis misé contre deux adversaires lorsque le flop était J-7-3. Vous ne suspectez aucune bonne main, et vous savez que vos adversaires sont assez solides pour se coucher lorsque ils pensent qu'ils sont battus. Puisque vos adversaires doivent considérer la possibilité que vous détenez une surpaire ou un valet avec un bon kicker, il sera difficile pour eux d’égaliser avec n'importe quoi de moins qu'une main comme J-8.

Naturellement, si vos adversaires sont des stations d’appel, ils calleront avec presque n'importe quoi et vous devrez devenir assez bon pour savoir leurs habitudes, de sorte que vous n'essayiez pas de bluffer quelqu'un qui ne couche jamais une main. Un bon joueur comprendra également que vous pourriez miser une main comme A-K. Mais il pourra ne pas caller même si il détient une main comme 8-7, puisqu'il ne pourra pas être certain de ce que vous avez et pourrait être battu s’il se trompe à propos de votre bluff.

Votre mise peut faire coucher un adversaire avec la meilleure main. Même s’il calle, la river pourrait apporter un as ou un roi et vous gagner le pot. Mais, si vous misez et êtes relancés, jetez votre main. Certainement, quelqu'un pourrait essayer de vous déjouer, mais cela n’arrive pas assez fréquemment pour s'inquiéter de cela, en particulier dans des parties de limites basses. La majeure partie du temps, vous serez battus lorsque vous êtes relancés dans cette situation.

DEVRIEZ-VOUS BLUFFER SUR LE TURN?

1. Ne bluffez pas les joueurs mauvais. Pour battre un joueur mauvais, vous allez simplement devoir dévoiler la meilleure main.

2. Connaissez votre adversaire. Jettera-t-il une main, callera-t-il "... pour vous garder honnête?"

3. Pensez-vous que votre adversaire a un tirage, et couchera-t-il sa main s'il ne s'améliore pas sur le turn?

4. Combien d’argent est dans le pot? Plus le pot est gros, plus il est probable que quelqu'un égalisera simplement à cause de la taille du pot. La plupart des joueurs abandonneront un petit pot plus facilement qu’un gros.

5. Passez en revue mentalement le déroulement de la main. Vos habitudes de mises ou de relances font-ils croire à un bon joueur que vous avez une grosse main? S'il ne croit pas que vous tenez une main bien meilleure, ne bluffez pas.

SEPT CONSEILS DU TONNERRE POUR AMÉLIORER VOTRE JEU SUR LE TURN

1. Relancez lorsque vous avez les deux paires supérieures sur le turn, à moins que le tableau soit assorti ou autrement menaçant.

2. Si vous avez une bilatérale ou une quatre-couleur avec deux adversaires ou plus, égalisez toute mise sur le turn. Cependant, si le tableau est coordonné et il y a une mise et une relance devant vous, soyez prudent. Vous pourriez faire face à une Full.

3. Misez, ou passez (avec l’intention de relancer), lorsque vous êtes sûr que vous avez la meilleure main. Faîtes payer les adversaires qui sont sur un tirage.

4. Si vous détenez un tirage, vous devriez essayer de compléter votre main aussi économiquement comme possible.

5. Si vous avez une main avec laquelle vous calleriez, miser - plutôt que de caller - est une stratégie supérieure si vous pensez qu’il y a une chance que votre mise fera coucher votre adversaire.

6. Soyez alerte pour un nouveau tirage sur le turn. Il pourrait vous permettre de continuer de jouer une main que vous auriez autrement couchée.
"Devrais-je passer-relancer ou miser?" Cette question revient fréquemment. À moins que vous pensiez que votre adversaire misera et callera votre relance, vous devriez miser vous-même.


Dernière édition par le Sam 23 Juin 2007 - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gonzo49ers
Admin
avatar

Nombre de messages : 9480
Age : 57
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Ven 2 Mar 2007 - 12:44

LE JEU SUR LA RIVER

Si vous êtes toujours dans la main avant cette carte de river, vous devriez avoir une main forte, ou un tirage à ce que vous croyez être la meilleure main si vous la complétez. Si vous jouez avec des adversaires prudents, ce qui peut avoir commencé comme une confrontation entre cinq ou six joueurs sera réduit à deux - ou peut-être à trois - une fois que toutes les cartes communes auront été exposées.

VALEUR RÉALISÉE CONTRE VALEUR POTENTIELLE

Avant la dernière carte, beaucoup de considérations stratégiques sont basées sur les chances d’améliorer votre main. Vous pourriez, par exemple, miser une main qui consiste en une paire et une quatre-couleur. Pris ensemble, cette paire et son potentiel pour une couleur, avec la possibilité d'améliorer à deux paires ou un triple, ont rendu ce jeu profitable. Et sa valeur était composée d’une valeur réalisée et potentielle.

Une fois que la carte de river est exposée, votre main n'a plus de valeur potentielle. Sa valeur est entièrement réalisée pour le meilleur ou pour le pire. Si ce tirage ne s’est pas matérialisé, vous vous retrouvez avec une paire, et cela peut ne pas être assez pour gagner le pot. De plus, votre pensée stratégique doit également changer. Vous n'avez plus de potentiel sur lequel baser vos décisions.

QUE DEVRAIS-JE FAIRE QUAND JE COMPLÈTE MON TIRAGE?

Beaucoup de débutants au Hold'em checkent automatiquement une bonne couleur d’une position hâtive, espérant passer-relancer, embusquant de ce fait leurs adversaires pour un mise additionnel. D'autres misent toujours. Ce sont deux stratégies très différentes. Laquelle est correcte? Règle générale sur le check-raise- voici la première règle générale sur le check-raise: Faites-le lorsque vous croyez que vous aurez la meilleure main la plupart du temps que vous serez callers.

La seconde règle générale sur le passer-relancer est que vous devez être assez certains que votre adversaire misera si vous checkez. Ce n'est pas plaisant de checker une grosse main et voir vos adversaires checker derrière vous, particulièrement lorsque vous savez qu'ils auraient caller si vous aviez misé. Si vous n'êtes pas certains que vous détiendrez la meilleure main si vous êtes callers, ou si vous n'êtes pas sûr qu'un de vos adversaires misera si vous checkez, ne check-raisez pas.

PAIRE SUPÉRIEURE SUR LA RIVER

Un éternel dilemme est quoi faire quand vous détenez la paire supérieure contre un ou deux adversaires et que toutes les cartes ont été données. Vous devez alors choisir entre passer ou miser, ou si votre adversaire agit en premier, de caller, de vous coucher, ou de relancer. Si vous êtes observateur, vous aurez noté que certains adversaires miseront presque toujours une paire supérieure sur la river, à moins qu'il y ait menace d’une couleur ou suite.

D'autres, misent rarement une paire, même lorsque le tableau n’est pas menaçant. La plupart, cependant, tombent quelque part dans le milieu. C'est une question de jugement. Il n'y a aucune formule magique pour vous aider à déterminer la meilleure ligne de conduite, mais il y a certaines choses que vous pouvez faire pour éclaircir votre décision.

Supposons que vous êtes le premier à parler et relancez avant le flop avec A-K. Deux adversaires calllent. Vous misez sur le flop et le turn. À ce moment, le tableau est A-Q-4-7-9 non-assorti. Toutes les cartes ont été données, personne ne s'est couché, et c'est votre tour d’agir. Devriez-vous miser ou checker? Vous battrez n'importe quelle paire, mais perdrez contre n'importe quelle deux paires. À moins qu'un de vos adversaires détenait une paire de neuf et ait fait un set sur la river, vous pouvez probablement écarter l’idée qu'il y a un set contre vous.

Si un de vos adversaires avait floppé ou tourné un triple, il aurait relancé sur le turn – lorsque les limites ont doublé. Votre véritable inquiétude, bien sûr, est si l’un de vos adversaires détient deux paires. Si un adversaire détenait A-Q, il aurait probablement relancé avant le flop, égalisé sur le flop, et aurait probablement relancé votre mise sur le turn. Un adversaire détenant A-7, A-4, Q-4, ou Q-7 aurait probablement relancé sur le turn. Si vos adversaires relanceraient avec n'importe quelle deux paires et calleraient avec des mains moins fortes, telles que A-8 ou Q-J, vous voulez miser. S'ils avaient fait deux paires sur le turn, c'est à ce moment qu’ils auraient relancé.

À moins qu’ils détiennent A-9, Q-9, 9-7, ou 9-4, votre mise sur la river sera caller et vous gagnerez. Imaginez maintenant le même scénario mais cette fois, votre adversaire est premier à parler. S'il mise, est-ce que vous devriez vous coucher, caller, ou relancer, et s'il check, devriez-vous miser? Si votre adversaire est très agressif et tend à jouer avec trop de force des mains faibles, vous pouvez relancer si vous soupçonnez qu'il mise une main plus faible que la vôtre. S'il est un joueur serré, caller seulement sa mise. S'il est une vraie roche qui bluffe rarement, voir jamais, et qu'il mise sur la river, jetez n’importe quoi de plus faible que la paire supérieure avec un très bon kicker.

La clé, naturellement, est de connaître vos adversaires et leurs tendances. Détenir la paire supérieure sur la river est une situation très courante, et il est important que vous appreniez à bien la jouer.

LORSQUE LE POT DEVIENT GROS

Les pots deviennent parfois très gros, en particulier quand il y a eu une relance avant le flop. Ceci peut lier un bon nombre de joueurs au pot, et si le flop donne un tirage à la couleur ou à la suite à vos adversaires, vous pouvez être certain qu'ils seront là à la fin. Si les cartes de suites ou de couleurs ne tombent pas, un mise éliminera habituellement tous les adversaires qui tiraient. Souvent, il n’y a seulement que deux ou trois adversaires contestant un gros pot sur la river. Vous pourriez être impliqué avec la deuxième paire, ou peut-être la paire supérieure avec un kicker marginal, et votre adversaire mise. Vous détenez une main que vous jetteriez si le pot était petit, mais avec tout cet argent au centre de la table, que devriez-vous faire?

Supposons que vous jouiez dans un jeu de Hold'em 3$-6$ et le pot est 90$ avant que vous atteigniez la river. Si votre adversaire mise, le pot contient maintenant 96$, et il vous offre 16-contre-1 sur votre argent. Si vous caller et êtes battus, le coût est seulement de 6$ additionnel. Si vous jetez votre main et votre adversaire bluffait, vous avez fait une erreur de 96$. La réponse doit être évidente. Si vous pensez que ceci pourrait être une situation dans laquelle votre adversaire blufferait plus d'une fois sur 16, allez-y et caller. Si vous êtes sûr que votre adversaire ne blufferat jamais, alors vous pouvez confortablement jeter votre main. Il est toujours mieux de commettre une petite erreur en callant avec une main perdante qu’une erreur catastrophique en couchant la main gagnante.

Dans la situation citée ci-dessus, même si votre adversaire bluffait seulement une fois dans 10, vous êtes bien mieux de caller que de vous coucher. Si vous deviez caller 10 fois, vous perdriez 6$ à neuf occasions, pour une perte de 54$. À la 10ème occasion, vous gagneriez un pot de 96$, pour un bénéfice net de 42$. Si vous divisez ce 42$ de bénéfice par chacune des 10 fois que vous avez caller, votre décision de caller vaut 4.20$ chaque fois que vous la faite - indépendamment de si vous gagnez ce pot en particulier.

Si vous parlez en second et pensez qu’il y a une chance que vous avez la meilleure main, même si vous ne vous considérez pas le favori, vous pourriez relancer si votre adversaire mise. En faisant cela, vous pourriez obliger le troisième adversaire à coucher sa main. Si le premier adversaire misait une main faible en espérant que vous alliez vous coucher, il pourrait maintenant se coucher s'il soupçonne que vous détenez une grosse main. Ce type de jeu ajoute également de la mystification à votre jeu, mais comme tous les jeux trompeurs, vous devez l'employer intelligemment.

CINQ CONSEILS POUR NAVIGUER LA RIVER

1. Une fois que la carte de river est tournée, votre main n'a plus de valeur potentielle. Sa valeur a été réalisée.

2. Votre décision de checker ou miser si personne n'a agi, ou de coucher, caller, relancer, ou re-relancer s'il y a eu de l’action, peut être basée seulement sur la valeur réalisée de votre main.

3. Lorsque vous faites deux paires, ce sera habituellement la meilleure main. Mais si le turn ou la river apporte une troisième carte assortie, faîtes attention - votre adversaire pourrait avoir fait une couleur.

4. Lorsque vous êtes en tête-à-tête et le pot est gros, il vaut mieux de se tromper en callant avec la main la plus faible que de coucher la gagnante.

5. Sur-caller exige une main qui est assez forte pour battre les mains qui calleront normalement.

CINQ CONSEILS POUR GAGNER AU HOLD'EM

1. Jouez peu de mains de la position hâtive. Vous coucherez un bon nombre de mains, mais vous sauverez de l’argent.

2. La position est critique au Hold'em. Certaines mains que vous coucheriez en position hâtive peuvent être relancées en position tardives.

3. Le flop vous complète bien ou vous vous couchez: Si le flop n'aide pas votre main, considérez vous coucher, indépendamment de la façon dont votre main pouvait avoir l’air avant le flop.

4. Plusieurs de vos adversaires joueront A-K aussi fortement qu'une paire d'as ou de rois, mais elle n’est pas aussi forte.
A-K est une main à tirage puissante, mais elle a habituellement besoin d'aide sur le flop pour gagner le pot.

5. Au Hold'em sur le flop, vous verrez 71% de votre main pour une simple tournée de mise.
Revenir en haut Aller en bas
Bozizi

avatar

Nombre de messages : 668
Age : 28
Localisation : Plouigneau
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Ven 20 Mai 2011 - 21:36

Marwan Mery - Mon coach de poche au poker texas

très bon livre et en plus il y a des jolie illustrations! je pense qu'il aidera Smile




http://www.megaupload.com/?d=T9TSKOF5 study
Revenir en haut Aller en bas
Swedish_Spewtard

avatar

Nombre de messages : 1554
Age : 30
Localisation : Cercle Clichy-Montmartre
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Ven 20 Mai 2011 - 21:54

Merci Gonzo pour ce boulot.

A LIRE PAR TOUT LE MONDE.

On se croit au dessus de la moyenne, mais on a même pas les bases pour certains. Jouer de manière différente que celle expliqué ci dessus, nécessite des connaissances techniques approfondies que la plupart [d'entre nous] au club n'ont pas!

Pour allez plus loin dans l'apprentissage et l'approfondissement du poker, il faut passer par là. Et s'y tenir.














... non mais !
Revenir en haut Aller en bas
Gonzo49ers
Admin
avatar

Nombre de messages : 9480
Age : 57
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Ven 20 Mai 2011 - 23:12

Joli déterrage de topic de mars 2007 lol!

Mais les bases reste toujours les bases, que ce soit au foot, au rugby, à la belote ou au poker, il faut absolument les connaître.

La traduction est un peu aproximative par moment mais les conseils de Lou Krieger sont effectivement à apprendre par tout joueur qui veut avoir une chance de progresser par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Fred

avatar

Nombre de messages : 970
Age : 47
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Ven 20 Mai 2011 - 23:22

Même déterré Smile Smile CA, C'EST UN PRESIDENT !!!
Revenir en haut Aller en bas
Swedish_Spewtard

avatar

Nombre de messages : 1554
Age : 30
Localisation : Cercle Clichy-Montmartre
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Ven 20 Mai 2011 - 23:49

Gonzo49ers a écrit:

"vous avez besoin d’une main plus forte pour égaliser une relance que pour en instiguer une. Après tout, si vous relancez, vos adversaires pourraient se coucher, vous permettant de gagner les blinds par défaut. Si vous en appelez d’une relance, vous devez donner crédit à votre adversaire, et vous ne devriez en appeler seulement si vous croyez que votre main est encore plus forte."

Il vous faut une main plus forte pour payer / caller une relance que pour relancer vous même. Vous êtes au cut-off (juste avant le bouton), vous pouvez relancer , mais si on a relancé avant vous, jeter immédiatement


important

Gonzo49ers a écrit:

Lorsque vous voyez le flop au Hold’em, vous détenez à cinq-septième de votre main. C’est 71% de votre main, et le coût est seulement une seule tournée d’enchères. Les implications de ceci devraient être très claires : Si le flop ne complète pas votre main, c’est terminé.


1. Si le flop ne complète pas votre main, vous aurez à la jeter la plupart du temps. Le flop défini votre main.

2. Lorsque vous floppez une grosse main, donnez la chance à vos adversaires de faire une main qui sera deuxième, mais essayer de ne pas leurs donner une carte gratuite qui pourrait vous battre.

[...]

5. Sélectionnez bien les mains que vous allez jouer autant avant le flop que sur le flop, mais soyez agressifs lorsque vous avez une mains qui le mérite.

6. Si vous floppez un tirage, continuez tant que le pot offre un plus grand retour que la cote de compléter votre main.

Citation :

S’il n’y a pas de bonnes raisons d’être dans le pot sur le turn, vous devriez vous être couché. Il est très facile de gaspiller votre tapis une mise aprés l'autre. C’est exactement ce que font le joueurs faibles, callant une mise et ensuite une autre. Bien que caller une seule mise peut être insignifiant, collectivement, cela peut vous casser.

important

Gonzo49ers a écrit:

1. Relancez lorsque vous avez les deux paires supérieures sur le turn, à moins que le tableau soit assorti ou autrement menaçant.

2. Si vous avez un tirage quinte ou couleur avec deux adversaires ou plus, payez toute mise sur le turn. Cependant, si le tableau est coordonné et il y a une mise et une relance devant vous, soyez prudent. Vous pourriez faire face à une Full.

3. Misez, ou Checker (avec l’intention de relancer), lorsque vous êtes sûr que vous avez la meilleure main. Faîtes payer les adversaires qui sont sur un tirage.

4. Si vous détenez un tirage, vous devriez essayer de compléter votre main aussi économiquement comme possible.

5. Si vous avez une main avec laquelle vous calleriez, miser - plutôt que de caller - est une stratégie supérieure si vous pensez qu’il y a une chance que votre mise fera coucher votre adversaire.

important

Citation :
Si vous êtes toujours dans la main avant cette carte de river, vous devriez avoir une main forte, ou un tirage à ce que vous croyez être la meilleure main si vous la complétez.

important


Citation :


CINQ CONSEILS POUR GAGNER AU HOLD'EM

1. Jouez peu de mains de la position hâtive. Vous coucherez un bon nombre de mains, mais vous sauverez de l’argent.

2. La position est critique au Hold'em. Certaines mains que vous coucheriez en position hâtive peuvent être relancées en position tardives.

3. Le flop vous complète bien ou vous vous couchez: Si le flop n'aide pas votre main, considérez vous coucher, indépendamment de la façon dont votre main pouvait avoir l’air avant le flop.

4. Plusieurs de vos adversaires joueront A-K aussi fortement qu'une paire d'as ou de rois, mais elle n’est pas aussi forte.
A-K est une main à tirage puissante, mais elle a habituellement besoin d'aide sur le flop pour gagner le pot.

5. Au Hold'em sur le flop, vous verrez 71% de votre main pour une simple tournée de mise.


Lexique:
égalisé = payer, caller
Surcartes = overcards
Position hâtive = début de parole
Position tardive = fin de parole

passer et égalisé = Checker et payer = Check/call = C/C
des stations d’appel = machine à payer = calling station (paye tout et n'importe quoi sans réfléchir.
un triple = un brelan
Flopper une quatre couleur ou une bilatérale = flopper un tirage couleur ou tirage quinte par les deux bouts

TABERNACLE lol!
Revenir en haut Aller en bas
calou

avatar

Nombre de messages : 1544
Age : 36
Localisation : morlaix
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Sam 21 Mai 2011 - 20:56

Gonzo49ers a écrit:
Joli déterrage de topic de mars 2007 lol!

Même si la raison qui fait que tu ne postes plus ce genre de topic depuis longtemps me saute aux yeux, c'est bien dommage qu'il n'y en ai plus pour les 5% des membres qui feront l'effrot de les lire...
Revenir en haut Aller en bas
Gonzo49ers
Admin
avatar

Nombre de messages : 9480
Age : 57
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Sam 21 Mai 2011 - 23:28

Si les 5% qui lisent posait des questions ou se montrait curieux d'en savoir plus je ferais l'effort d'en poster plus souvent,
mais j'avais, hélas, un peu l'impression de pondre des articles pour personne

Comme d'hab on est à peu près les 7 ou 8 même à discuter dans les sujets techniques (tu es bien placé pour le savoir)
Revenir en haut Aller en bas
Franck29



Nombre de messages : 28
Age : 21
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 12/12/2016

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Mar 16 Mai 2017 - 23:03

Très instructif !! Je suis tombé déçu par hasard.
Quelqu'un du club serait-il prêt à prêter (ou autres) un livre durant une période bien définie ?
Merci ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gonzo49ers
Admin
avatar

Nombre de messages : 9480
Age : 57
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Mar 16 Mai 2017 - 23:23

Pas de problème, par contre j'en ai pas mal qui sont en anglais (mais de l'anglais très simple, facile à lire).

Tu peux commencer par Harrington on Hold'em Vol 1 & 2 je les ai en anglais mais je crois que Gnaffon les a en français.
Revenir en haut Aller en bas
titefibi

avatar

Nombre de messages : 305
Age : 31
Localisation : Plourin les morlaix
Date d'inscription : 29/04/2015

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Mer 17 Mai 2017 - 2:52

Je veux bien proposer une soirée technique si des gens sont motivés , et prêt à écouter débattre sur des mains Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://twitch.tv/dolyla
Franck29



Nombre de messages : 28
Age : 21
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 12/12/2016

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Mer 17 Mai 2017 - 8:46

C'est parfait pour ces deux propositions, merci à vous ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gonzo49ers
Admin
avatar

Nombre de messages : 9480
Age : 57
Localisation : Morlaix
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Mer 17 Mai 2017 - 12:43

Tu en parleras mercredi de la soirée technique Titefibi, voir si il y a des gens intéressés et voir quel jour faire ça (faut que la salle soit libre).
Revenir en haut Aller en bas
requiem

avatar

Nombre de messages : 492
Age : 37
Localisation : à 35 mètres sur le Nahoon!!
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Ven 26 Mai 2017 - 7:03

long mais tres instructif, je prends note des ouvrages je vais essayer de les trouver ici
Merci d'avoir traduit
A plus
Revenir en haut Aller en bas
breizkanaki

avatar

Nombre de messages : 441
Age : 45
Localisation : St Pol de Léon
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   Dim 28 Mai 2017 - 22:23

Soirée technique je suis preneur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseils utiles pour jouer au No Limit Hold'em
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche nouveaux amis pour jouer sur la beta
» Des personnes intéressés pour jouer à une sorte de "Warhammer 40k Escarmouche" ?
» [1500 pts] petit nouveau pour jouer en club
» armure pour jouer la morpho-hache
» [RCH] Borne Arcade pour jouer assis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PAYS de MORLAIX POKER CLUB :: POKER EN GENERAL :: REGLES, STRATEGIES et VARIANTES-
Sauter vers: